les Pensées de Ned

11 novembre 2007

L'essence de ce blog

On a beaucoup entendu parler de la Scientologie mais peu entendu parler les scientologues...
Beaucoup de gens pensent connaître la Scientologie à travers ce qu'ils ont lu, vu ou entendu des médias mais peu ont eu l'occasion de connaître la vision du monde ou les pensées d'un seul scientologue.

Je suis scientologue.

J'écris ce blog pour partager mes opinions et mes points de vue, pas pour disserter au sujet de ma religion. Je ne suis pas un porte-parole de la Scientologie ni ne parle au nom d'autres scientologues, aussi ce que je dis ici n'engage que moi et moi seul. Ce sont mes pensées qui, comme pour chacun, me sont inspirées de mon vécu et de ce que j'en ai retiré.

J'espère vous faire voir à travers ce blog qu'un scientologue n'est en essence ni victime ni bourreau mais un individu capable d'opinions propres et désireux de défendre son droit à sa spiritualité...

Posté par NED78 à 22:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


12 novembre 2007

Une religion ?

La Scientologie se définit comme une philosophie religieuse appliquée. Elle n'impose ni croyance, ni idées: elle n'a pas de dogmes. Une des premières choses qu'on nous apprend est que "ce qui est vrai est ce qui est vrai pour vous"
Tout ce qui y est enseigné sont les découvertes de L. Ron Hubbard. Celui-ci ne se qualifie pas de prophète, de messie ou de quoi que ce soit d'autre qu'un homme comme tous les autres. Très jeune, il s'est penché sur la question de la condition humaine et a entreprit, comme tant d'autre avant lui, de trouver des réponses en ce qui concerne l'Homme.
Ces réponses, il les a rendues publiques à travers de nombreux ouvrages et des milliers de conférences par-delà le globe. Il a développé, entre autres, des méthodes pour aider son prochain et soi-même à mieux se comprendre...

Posté par NED78 à 19:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 novembre 2007

Mon parcours

Je ne sais pas depuis combien de temps je me considère comme scientologue, peut-être depuis mes 21 ans.
Car on ne nait pas scientologue et le fait de faire quelque cours de Scientologie ne fait pas de vous un scientologue. Il s'agit plus d'une décision personnelle encore que personne ne vous demande de la prendre ni même de prouver quoi que ce soit.
Mon père et ma mère se sont rencontré dans L'Eglise de Scientologie de Paris à la fin des années 70 et sont toujours scientologue. J'ai un grand frère et une petite soeur qui, s'ils ne sont pas scientologues, vont à l'occasion suivre un cours ou recevoir un conseil pastoral. Leur opinion au sujet de la Scientologie est complètement favorable.
Quant à moi, j'ai fait quelques cours, étant enfant, qui m'ont aidé dans la vie de tout les jours, bien que cette activité restât occasionnelle. Plus tard, étant un grand lecteur, j'ai lu quelques livre du philosophe L. Ron Hubbard, le fondateur de la Scientologie. Ces écrits m'ont fait une très bonne impression quoique je fusse trop jeune alors pour pleinement les appréhender. Ce n'est qu'un fois majeur que je décidai de reprendre ces lectures pour être sûr d'en saisir réellement les concepts tant les bribes que j'en avais retenu me semblaient puissante de simplicité et de vérité.
La seule lecture de ces découvertes (car la Scientologie est une histoire de recherche et de découverte, pas une histoire de révélation ou de prophéties) me permit d'aider plusieurs personnes de mon entourage, me convainquant du bien fondé et de l'efficacité des techniques d'aide décrites.
C'est alors que j'ai décidé de m'investir plus dans ce qui me semblait être une promesse de meilleur lendemain.

Et après près de dix ans d'étude dans cette nouvelle religion des aspects tant organisationnels que pratiques, après avoir fréquenté sa plus grande église, et après y avoir travaillé en tant que membre actif, jamais je ne me suis senti trompé, manipulé, spolié ou contraint par cette philosophie religieuse; au contraire elle m'a apporté plus de sérénité, de connaissance et d'outils pour le quotidien que ce que j'aurais pu croire possible. Et la grande majorité des personnes que j'ai rencontré m'ont rapportés la même chose, à leur propre niveau d'expérience...

Voilà, en quelque mots, mon parcours; et un autre son de cloche en ce qui concerne la Scientologie. Un son qui semble dissonant par rapport à ce que rapportent les média. Mais de ceci aussi j'en parlerai prochainement...

Posté par NED78 à 23:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 novembre 2007

Aide

Enfant j'ai vu chez mes parents une vidéo intitulée: "Comment utiliser la Dianétique". D'une durée d'environ une demi-heure, elle montre comment et pourquoi on peut aider efficacement quelqu'un. Plusieurs années plus tard, je me suis retrouvé face à une amie en pleurs: elle avait perdue sa grand-mère quelque six mois auparavant et ne pouvait "tourner la page": le seul fait de prononcer les mots "grand-mère" provoquait chez elle une crise de chagrin.
A ce moment, je me suis rappelé ce que j'avais vu dans cette vidéo et sans trop savoir ce que je faisais, j'ai appliqué la technique d'aide que j'y avais vu.
Moins de dix minutes plus tard, mon amie me serrait dans ses bras en me remerciant.
Quelques temps plus tard, je revis mon amie et prudemment je lui demandais comment elle se sentais au sujet de sa grand-mère. Aussitôt un large sourire éclaire son visage et elle me dit que tout va bien.
C'est à ce moment là que j'ai compris l'énorme potentiel qu'offrait la Scientologie.
J'ai donc approfondis mes études et eu l'occasion d'aider de nombreuses personnes de la sorte...

Posté par NED78 à 19:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 novembre 2007

Mass Media

Les médias peuvent faire croire plus ou moins n'importe quoi à n'importe qui. Du moins, ils se permettent de raconter nombres de mensonges: la plupart du temps peut-être par négligence mais souvent en toute connaissance de cause.

Un "bon" reportage peut facilement influer sur la manière dont on considère le sujet traité, que ce qui soit dit dans le reportage soit avéré ou non.
En voici un très bon exemple:
Opération Lune

Alors quand les médias "dénoncent" des "manipulations mentales", il y a franchement de quoi se poser des questions...

Posté par NED78 à 00:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 novembre 2007

Journalisme

Quand on est scientologue et qu'on voit se que disent les médias de la Scientologie, on comprend vite que "l'information" divulguée n'obéit pas au principe de la vérité mais à celui bien plus mercantile de l'offre et la demande. Les média s'assurent de gros tirage en publiant des histoire de sexe, d'argent, de violence, de drogue, etc. Si cela concerne des personnalités célèbres ou que cela suscite de la controverse, c'est encore mieux pour leurs affaires...
C'est pour cela que j'ai vite compris que plus je me tenais éloigné de ces soi-disant informations, mieux je me porterais. Franchement, quand on voit les gros titres qui hurlent la mort, on ne se demande pourquoi il y a tant de dépression de nos jours.
Il y a fort à parier qu'on pourrait se sentir bien mieux en cessant d'écouter de regarder ou de lire les "infos" qui ne sont la plupart du temps qu'un défilé de mauvaises nouvelles qui pourrait filer le cafard au plus serein des bouddha. Le pire, c'est qu'il s'agit d'un échantillons d'informations sélectionnées pour créer le plus d'effet chez le lecteur, l'auditeur ou le téléspectateur et que c'est loin de représenter la réalité. Le but: fidèliser les consommateurs...
Michael Moore donne un bon aperçut des conséquences des média sur toute une population en comparant le comportement civil et criminel des américains et des canadiens dans son fameux reportage Bowling for Columbine.
Dans un autre registre, Erich Scheurmann nous rapporte dans son best-seller "Le Papalagui" les propos de Touiavii, le chef de la tribu de Tiavéa dans les îles Samoa en Polynésie, suite à son voyage en Europe peu après la première guerre mondiale.
En parlant de l'obsession de l'homme blanc à lire les journaux voici ce que cet homme plein de sagesse dit: " Il absorbe tout avidement, bien que toutes les horreurs aussi soient divulguées et tout ce qu'un homme de bon sens préfère oublier rapidement. Et justement, ce mauvais qui est porteur de douleur est encore pus minutieusement communiqué que tout le bon, oui, jusqu'au dernier détail, comme si le bon n'était pas beaucoup plus important et plus gai à partager que le mauvais !" Et plus loin: "Pourtant, ce n'est pas que le journal nous raconte ce qui se passe qui fait si mal à notre âme, mais c'est qu'il nous dise aussi ce que nous devons penser de ceci ou de cela, de nos chefs de tribu, des chefs d'autres pays, de tous les évènements et de tous les agissements de l'homme. Le journal lutte contre ma propres tête et mes propres pensées. Il voudrait faire toutes les têtes des hommes sur le même modèle: sa tête à lui. Et il réussit."

Et comment! Il suffit de penser à l'Allemagne nazie ou encore à la Chine actuelle, pour ne citer que ces deux exemples, pour voir comment le journalisme peut pousser toute une nation à l'intolérance religieuse et aux persécutions.

Mais qu'en est-il en réalité? Si les journalistes ont l'interdiction absolue de publier quoi que ce soit de positif au sujet de la Scientologie, nombres de décisions judiciaires reconnaissent le caractère religieux de ce mouvement. Un bon juge, contrairement aux journalistes, se doit de chercher les faits et de les distinguer des rumeurs avant de rendre un verdict.

J'ai lu quelque part que le plus beau jour d'un journaliste, serait le jour où la crèche du coin prenant feu, il pourrait prendre de fabuleuses photo d'enfants agonisant sous les flammes et ainsi avoir le scoop de sa vie...

Le journalisme, malheureusement, n'est pas de l'information mais bien du divertissement; et plutôt malsain...


P.S. Rendons cependant hommage aux quelques journalistes qui ont su faire la part des choses, parmi eux Louis Pauwels qui ne s'est pas fait emporté par le courant moderne de la chasse aux sorcières.

"Ceux qui craignent, avec tant de bonté, qu'on lave le cerveau d'un quidam savent laver le cerveau d'une nation" Louis Pauwels

Posté par NED78 à 23:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]